Le seuil d'alerte de nitrates a été dépassé sur le captage de la Plaine du Saulce qui dessert les communes d'Escolives-Sainte-Camille, Coulanges-la-Vineuse, Gy-l'Evêque, Champs-sur-Yonne et Vaux. Par principe de précaution, la consommation d'eau du robinet est fortement déconseillée pour les femmes enceintes et les nourrissons de moins de 6 mois. Des bouteilles d'eau sont à disposition dans les mairies des communes concernées pour ces personnes fragiles.

Ouvrir/fermer le menu de recherche
AUXERRE

Gurgy_taille

1 722 habitants/1 312 hectares

Mairie
11 rue de l’Ile Chamond
89250 GURGY
Tél. : 03 86 53 02 86
Courriel : mairie.gurgy@wanadoo.fr
Site : http://www.gurgy.net/

Située au bord de l’Yonne et du canal de dérivation qui permet la navigation fluviale pour rejoindre les canaux du Nivernais ou de Bourgogne, Gurgy, commune non-traversante, s’est développée autour de ses valeurs propres : le bien être, les services et la culture.

Dotée d’un patrimoine intéressant comprenant l’église St-André datant des Xe et IXe siècles (902) et une échelle à poissons édifiée en 1886, la commune dispose aussi d’une escale fluviale en cours de rénovation, d’une aire de camping-car, d’un verger conservatoire et d’un parcours de santé au cœur du village, traversé par de nombreux cheminots et venelles. A deux pas du centre commercial et non loin du restaurant de La rivière, son espace culturel propose de nombreuses expositions d’art contemporain, tout au long de l’année.

Ses artisans, ses nombreuses associations sportives et culturelles, les écoles, la micro-crèche, sa Maison de la jeunesse et son Pôle de services de proximité, font de Gurgy, une commune vivante à quelques kilomètres d’Auxerre.

  

Un peu d'histoire

Gurgy est remarquable par la découverte de deux sites archéolo­giques, celui des « Grands champs » et la nécropole sur le lieu-dit La Picardie. On y découvrit des vases de bronze à cordons, sans doute d'origine italienne, des fibules d'or ou d'argent. La tombe la plus ancienne équipée de mobilier est celle d'une femme, conte­nant ses bijoux et une épée en fer, datant sans doute du 2ème siècle.
Les fondations de l'église Saint-André dateraient du 9ème siècle mais c'est au 13ème siècle que Guillaume de Seignelay fit construire le chœur. Elle aurait été fortifiée et agrémentée d'une tour comme l'église de Chitry-le-Fort au 14ème siècle mais elle fut occupée puis pillée par les Huguenots en 1568. À l'origine petite église à nef unique, elle fut restaurée et élargie d'un colla­téral relié par une double arcade à la nef côté nord. On peut y admirer deux statues de saints populaires, les reliques de saint André et une Vierge couronnée.
À partir de 1870, des barrages furent édifiés sur l'Yonne afin d'en améliorer la navigabilité. En 1885, on décida la construc­tion de l'échelle à saumons du barrage de Gurgy afin de per­mettre aux poissons de remonter jusqu'à la Cure pour s'y reproduire. Les derniers saumons auraient disparu dès 1940.