Ouvrir/fermer le menu de recherche
AUXERRE

Réuni à l’abbaye Saint-Germain d’Auxerre dans la soirée du lundi 5 septembre, le Conseil des maires de la Communauté de l’Auxerrois a échangé pendant plus de quatre heures sur la grève menée par une partie des agents de la collecte des déchets depuis le début du mois de juillet.

A l’issue des débats et une analyse approfondie du fonctionnement du service, 22 maires ont décidé de ne pas accepter les revendications des grévistes (2 se sont abstenus, 1 a été favorable, 3 n’ont pas souhaité participer au vote). Cette position commune concerne également une réorganisation de la collecte de la Communauté de l’Auxerrois avec un passage de 11 à 9 tournées quotidiennes, afin d’améliorer les conditions d’exercice du service.

Les maires de l’agglomération se sont également accordés pour proposer le paiement de 60 % des jours de grève et d’étaler les retenues des 40 % restant sur plusieurs mois, à condition que les agents grévistes de la collecte acceptent de reprendre normalement le travail sous 48 heures.

Par ailleurs, il a également été décidé de faire bénéficier à quatre agents en CDD du statut de permanent qui leur ouvre droit au même régime indemnitaire que les fonctionnaires.
De même, dans sa volonté de pérenniser le service public, le Conseil des maires s’engage à étudier la titularisation des agents qui sont aujourd’hui en situation de CDD, en fonction de la réorganisation à venir et de la pyramide des âges.

Ces dernières propositions ont été soumises à un vote qui a recueilli 19 voix pour (4 votes contre, 2 abstentions, 3 maires n’ayant pas participé au vote).

Une délibération définitive entérinera ces décisions d’orientation le jeudi 29 septembre, à l’occasion du prochain Conseil communautaire.

Le président de la Communauté de l’Auxerrois, Crescent Marault, a envoyé sans délai un courrier à l’ensemble des agents de la collecte pour leur expliquer ces décisions collectives.